Pour nous rejoindre

Pour rejoindre la communauté de Vétérisphère, et retrouver vos confrères, il suffit de s'inscrire sur www.veterisphere.com

Le site est 100% gratuit, réservé aux vétérinaires et étudiants francophones !

N'hésitez pas à venir découvrir les services exclusifs et innovants de ce nouvel espace communautaire professionnel.

jeudi 27 mars 2014

Cabinet Vétérinaire Dewaels



L'AFSCA met en garde contre la rage chez les chiens errants en provenance de Roumanie (26/03/2014) L'AFSCA a été informée d'un transport de chiens errants roumains qui serait en route vers la Belgique, plus spécifiquement vers Glabbeek en province de Brabant flamand. Vu les informations diffusées dans les médias selon lesquelles il s'agirait de chiens errants roumains, et vu l'absence à ce jour d'une notification des autorités roumaines concernant ce transport, les doutes quant à la conformité de ces chiens avec toutes les conditions en matière de rage sont légitimes. En Roumanie, la rage constitue encore un gros problème, tant chez les animaux urbains et domestiques que chez les animaux sauvages. En Roumanie, en 2013, plus de 400 cas (officiels) de rage ont été constatés. L'AFSCA souhaite attirer une nouvelle fois l'attention sur le grand danger pour les hommes et les animaux !!! Attention !!! Même des animaux vaccinés ayant été contaminés avant la vaccination peuvent encore représenter un risque pendant 6 mois pour l'homme et l'animal. Chiens, chats et furets qui sont importés sont soumis à certaines conditions sanitaires à l'importation et doivent en particulier avoir été vaccinés selon les règles. La plupart des cas de rage chez les chiens dans les pays voisins concernent des animaux illégalement importés de pays où la rage est très présente et où aucune obligation de vaccination n'est en vigueur (notamment au Maroc). Ces cas représentent un danger important pour les humains et les animaux au voisinage de l'animal contaminé. Dès l'apparition de symptômes, la rage est toujours mortelle chez l'homme et chez l'animal. Dans les 48 heures après l'infection, donc avant l'apparition des premiers symptômes, un traitement doit être instauré. L'Agence alimentaire prendra toujours, et donc y compris si nécessaire dans le cas présent, les mesures nécessaires pour empêcher une contamination de l'homme et de l'animal.

Post provenant de la page Facebook de Vétérisphère

Source : http://ift.tt/1iEM07P

Publication : March 27, 2014 at 09:24PM http://ift.tt/LkfRqz